A travers plusieurs séries de bronzes réalisée à la fonderie des cyclopes dans la région de Bordeaux ou de terres cuites entre visage et masque, c’est le thème phare de Peïo qui est repris ici : la figure humaine. Le masque ou le visage on ne sait choisir mais cette évocation aborde la notion du temps qui passe et l’empreinte que nous pouvons laisser.

« la femme qui rêve », bronze 2021

« les Atlantes », bronze 2021